Faut-il vendre ses dollars en 2020 ?


question de D.F. (05 février 2018): "Pourquoi le dollar baisse ? Va-t-il continuer à chuter en mars ou avril ? Faut-il le vendre vite actuellement ?

Merci de cette question pertinente à laquelle je me suis particulièrement intéressé, lorsque j'étais gérant de taux puis d'actions américaines. Regardez le tableau et le graphe ci-dessous (indices 100 : 1995):



A la lecture de ce tableau et de ce graphe, vous comprendrez que le dollar n'a pas de tendance prononcé contre l'euro, et c'est normal compte tenu des chiffres macroéconomiques des 2 zones. Si l'inflation aux USA a été légèrement été plus forte qu'en zone euro, cela a été plus que compensé par un gain de productivité nettement plus élevé. Il est à noter que la zone euro est divisée en 2 : la zone nord à faible inflation et gains de productivité moyens, une zone sud à forte inflation et faible variation de productivité. D'où la crise de la zone euro en 2010 et une fragilité de cette monnaie encore actuellement.
Si on calcule la moyenne du cours EUR/USD on trouve 1,21.
Compte tenu d'une croissance économique plus forte au USA, d'un taux de chômage plus bas, entraînant des taux actuellement plus élevés, la logique voudrait que le dollar vaille un peu plus que sa moyenne historique, ce qui n'est pas le cas.
Je ne suis pas donc paniqué par la chute du dollar ( plus de 30 ans de gestion m'ont appris à ne pas être surpris pas des variations aléatoires), mais mon expérience sur les changes m'a aussi appris à n'intervenir qu'en cas de très forte anomalie. Si j'étais gérant d'actions américaines je ne couvrirais pas actuellement mon risque de change. Par contre en position pure sur le dollar je n'interviendrais pas, l'anomalie étant trop faible pour avoir un taux de réussite supérieur à 70%. J'attendrais une anomalie plus forte pour acheter, anomalie posssible compte tenu du caractère moutonnier des opérateurs qui prolonge les tendances.