Où investir 20 000 € à 30 000 € en avril 2019 ?

question de Y.C : "où puis-je investir 20 000 € à 30 000 € que j'ai, de façon à ce que ça me rapporte le plus ?"

Où investir avec 20000 € en 2019 ? Que ce soit en France ou en Belgique, actuellement les livrets et comptes à terme ne rapportent plus grande chose, et les obligations aussi. Dans les placements financiers "classiques", ce qui PEUT rapporter le plus pour environ 25 000 € ce sont les actions
Mais attention ces marchés sont volatiles et vous risquez d'être un bon moment en moins-value. Par contre à votre place je ne chercherais pas les marchés qui peuvent faire un "jackpot" comme les marchés émergents, le Nasdaq, les matières premières, si vous lisez dans la presse que leur rendement a été exceptionnel ces dernières années. C'est généralement signe qu'ils sont surévalués. A titre d'exemple si vous aviez investi dans le Nasdaq au plus haut en mars 2000, vous auriez été en moins-value au bout de 2 ans jusqu'à 83% et mis plus de 15 ans pour retrouver vos cours. 83% de moins-value, cela veut dire qu'à un moment 20 000 euros investis n'auraient valu plus que 3 400 euros !!

Je vous conseille de regarder notre page : comment placer son argent efficacement en 2019

Mais si vous voulez tenter un investissement "jackpot" regardez auparavant ces graphiques de marchés "jackpot". Ce n'est pas toujours ce que l'on croit et attention au prix d'achat !!

Investir en gestion directe, OPCVM ou assurance vie ?
Une fois choisi le type de risque que vous êtes prêt à prendre, reste le choix du support d'investissement le plus intelligent pour vous :
- la gestion directe vous évite les frais de gestion (mais pas les droits de garde), mais évitez si vous ne connaissez rien à la bourse. Si vous choisissez cette voie, diversifiez vos titres en portefeuille même si ça majore un peu vos frais.
- si vous optez pour une gestion collective (OPCVM ou assurance-vie), ne cédez pas tout de suite aux sirènes de votre banquier qui risque de vous proposer automatiquement le produit à vendre du mois (l'objectif donné par la direction commerciale). Ce choix dépend de plusieurs facteurs, et nous vous conseillons de consulter notre page placer 10 0000 € en assurance vie ) où nous avons répondu à cette question pour un montant similaire.

Où placer 40000 € en bourse en 2019 ?

question de I.D : "où puis-je placer 40 000 € en bourse en 2019 ? Sur des actions du CAC 40 ou sur des valeurs étrangères, européennes ou américaines ? Le CAC 40 n'est-il pas en retard, notamment par rapport au S&P 500 depuis 10 ans ? "

Ce n'est pas par ce qu'un indice boursier a moins monté qu'il est en retard. Des indices comme le CAC 40, le BEL 20, le SMI ou le DAX sont composés de peu de valeurs, contrairement au SP 500. Il suffit que ces index aient certaines particularités. Par exemple une surreprésentation de certains secteurs ( les secteurs banques, assurances et automobiles sont très concentrés en Europe, les établissements sont donc importants et figurent de façon importante dans les indices). En France s'ajoute le problème des entreprises publiques qui ont constitué une part immportante de l'indice : France Telecom d'abord, puis EDF et GDF Suez. Je vous conseille de regarder nos deux graphiques : CAC 40 contre S&P et Entreprises publiques cotées et vous remarquerez un phénomène troublant. Par 2 fois le CAC 40 a rattrappé le S&P, en 2000 et en 2007, et ces deux dates correspondent à la surévaluation de France Telecom puis de EDF.
Sur le choix du pays nous avons répondu à une question similaire sur la page : investir actions US

Si vous voulez savoir quels conseils nous avions donnés et ce qu'ils sont devenus, consultez : Nos conseils ont-ils été appropriés ?

comment investir 20000 euros dans l'immobilier en 2019 ?

question de P.L : "Avec 20 000 € peut-on investir dans l'immobilier en direct ? comment feriez-vous ? "
Lors d'un investissement immobilier, je ferais attention à 4 risques possibles :
- le risque de vacance (ou d'inocupation)
- le risque d'impayé
- le risque de mauvaises surprises
- le risque de surpayer

- J'essayerai d'investir dans une zone que je connais, si possible pas loin de chez moi. Pourquoi ? Je vais vous citer 2 exemples : Il y a quelques années, un cousin a été muté dans une grande ville de province pour 5 ans. Il a acheté et revendu en couvrant à peine ses frais de notaire. Dans le même temps j'ai fait la même opération dans ma ville avec une plus-value de 30%. De même j'ai une fille qui vient de vendre à Paris, le meilleur acheteur habite hors de l'Ile de France.
Le problème d'acheter loin de chez soi c'est que :
1 - vous connaissez moins bien les prix
2 - vous avez tendance à être moins difficile sur les prix car vous n'avez pas toujours envie de faire 36 allez-retour
3 - les agents immobiliers ne vous appellent pas en priorité en cas de bonne occasion.
L'autre avantage d'acheter dans une zone connue, c'est de minimiser le risque de mauvaises surprises. Par exemple, j'ai plusieurs connaissances qui ont dû consolider leurs fondations car le sous-sol argileux a bougé, que ce soit en maison individelle ou immeuble.
Un autre avantage est une plus grande facilité de suivi. Je loue un appartement à 500m de chez moi avec de l'électro-ménager. Une fois la locataire m'a appelée paniquée car le four ne marchait plus. J'y suis allé et j'ai remarqué que l'heure n'était plus affichée. Une coupure EDF l'avait arrêtée. Or beaucoup de fours ne marchent que si l'heure est mise. Une autre fois, il y a 4 ans, c'était un panne des plaques électriques. J'ai tapé dessus, et plus de problème depuis.
- Faire attention pour les petites villes. Sur des sites on vous conseille d'investir dans des maisons de bourg. C'est souvent très bon marché, mais il faut être très prudent. En effet bien vérifier que l'activité de cette ville n'est pas trop liée à la présence d'une ou deux entreprises. Car en cas de fermeture, ou de transfert de celle-ci, c'est la catastrophe : pas de possibilité ni de louer, ni de vendre, ou alors à un prix dérisoire, et vous continuez à en supporter les coûts (charges ou entretien, impôts ...). Même si vous n'êtes pas loin d'une grosse agglomération, n'espérez pas non plus vendre une maison de ville comme résidence secondaire, sauf en cas d'attrait particulier (mer ...). Si vous êtes propriétaire dans une telle ville, je ferais une exception sur mon premier conseil car je préfèrerais diversifier mon risque local.
-Pour ce genre de montant j'opterais pour des places de parking ou des box . C'est plus simple à gérer, notamment en cas d'impayé, et vous pouvez trouver des emplacements de qualité pour votre montant.
-J'emprunterais 50% du prix pour en acheter plusieurs . Cela diminue l'inconvénient d'inoccupation. En effet même si certains sont inoccupés, il vous reste les autres pour couvrir les frais (charges, impôts ...). J'ai quelqu'un de ma famille qui possède 5 box en grande banlieue. Au plus fort de la crise 2007, il a eu 2 box non loués (en effet les gens avaient réduit leurs dépenses sur ce poste non indispensable)